Chers Amis,

Je tiens tout d’abord à rendre hommage à votre engagement et à votre mobilisation exemplaires tout au long de cette campagne.

Comme vous, j’ai soutenu sans ambiguïté notre candidat car je considère que son projet était le meilleur pour l’avenir de la France.

Les Français se sont prononcés et, malgré leur désir d’alternance, ils ont décidé d’éliminer François Fillon dès le premier tour de l’élection présidentielle.

C’est une défaite d’autant plus cruelle que nous aurions dû gagner cette élection car jamais nos idées n’ont été aussi majoritaires dans notre pays.

Maîtriser la dépense publique, revaloriser le travail, défendre les classes moyennes, lutter contre le communautarisme, mener une guerre totale contre le terrorisme : c’est ce qu’attendent les Français.

Vous le voyez, ce ne sont pas nos idées que le peuple de France a rejetées mais bien le climat des affaires, qui nous a empêchés de faire campagne sur le fond.

Je ne crois pas aux consignes de vote. Les Français sont libres et quand on vient de subir une défaite il faut être modeste. Je souhaite que celles et ceux qui nous ont fait confiance ne votent pas pour Marine Le Pen car si le Front National devait l’emporter, je suis convaincu qu’il y aurait un chaos immédiat dans notre pays sur le plan économique et une profonde division de notre société. Certains exprimeront leur opposition en votant pour Emmanuel Macron, d’autres feront le choix du vote blanc. Cette diversité de choix doit être respectée.

Contrairement à ce que l’on voudrait nous faire croire, il n’y a pas d’engouement du pays autour de Monsieur Macron : rarement sous la Vème République un candidat en tête a réalisé un si faible score au premier tour de l’élection.

Quand la fumée se dissipera, chacun découvrira le vrai visage de Monsieur Macron : une pâle copie de la gauche qui veut poursuivre inlassablement son travail de déconstruction de la France, dans le prolongement de François Hollande.

Je vous le dis sans détour : je ne sacrifierai pas nos convictions en participant à une coalition autour d’Emmanuel Macron.

Nous devons faire preuve de courage et rester fidèles à nos valeurs afin de proposer aux Français le programme d’alternance qu’ils espèrent.

Vous l’avez compris, ma seule priorité aujourd’hui, c’est l’unité de notre famille politique pour gagner les élections législatives des 11 et 18 juin prochains.

Je crois au sursaut de la Droite et du Centre : l’alternance est encore possible.
Ensemble, poursuivons notre mobilisation pour l’avenir de notre pays. Pour la France.

Vous pouvez compter sur toute ma détermination.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s