La date d’application de la directive européenne d’ouverture du marché ferroviaire (fixée au 25 décembre 2018) est la véritable et seule explication de l’émergence d’un projet de réforme de la SNCF au sein du gouvernement Philippe Macron. Une réforme de la SNCF s’impose ; on ne peut que regretter qu’elle n’ait pas été engagée beaucoup plus tôt. Quant à Macron, pour répondre à ce problème, il a juste fait voter la mise en place des «cars Macron» concurrents au ferroviaire… dont l’échec économique est par ailleurs patent. 

La situation actuelle appelle à la fois le choix de priorités politiques, de choix budgétaires liés au déficit et à l’importance de la dette et, enfin, des solutions aux problèmes de fonctionnement des trains. La responsabilité de cette situation revient, d’une part, aux responsables politiques et, d’autre part, à la direction de la SNCF. 

La manœuvre de communication engagée par Macron consiste à faire porter sur le personnel SNCF la charge de la faute en mettant en cause principalement le statut des cheminots. Certes, la masse salariale des personnels apparaît comme l’une des composantes du problème financier à traiter, mais ce n’est qu’un seul des éléments du tableau. Cette question ne peut pas exonérer la responsabilité des dirigeants des choix qui ont été les leurs et qui ont montré leurs limites. 

Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) condamne tout recours aux ordonnances pour mener la réforme de l’activité ferroviaire en France. Aucune considération d’urgence ne justifie cette procédure. Un débat parlementaire classique doit avoir lieu sur cette importante question, faute de quoi la représentation démocratique sera bafouée une fois encore. Par ailleurs, si Macron choisit le recours aux ordonnances, il prend le risque d’un conflit social dur avec les organisations syndicales, conflit dont les victimes seront tous les usagers, ainsi que l’économie du pays. 

Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) dénonce le jeu de l’exécutif qui recherche un scénario conflictuel afin de recevoir le soutien de l’électorat de droite en le mobilisant «contre la CGT». Il s’agit d’un piège politique dans lequel il ne faut pas tomber. La réforme esquissée par le gouvernement n’est pas la bonne, il ne faut pas la soutenir au prétexte qu’elle est contestée par la CGT et le PCF. Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) réaffirme son attachement à la permanence d’une couverture ferroviaire de tous les territoires et s’oppose à toute suppression des lignes de proximité qui sont indispensables à la vie locale. 

Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) juge qu’une nouvelle direction de la SNCF est nécessaire pour mener une nouvelle politique sans attendre 2020. Macron ne tient pas les promesses qu’il avait faites de changer les responsables trop peu compétents. 

Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) se prononce en faveur d’un plan dynamique de mobilisation des nouvelles technologies pour le rail, tant pour les passagers que pour le fret. La société en charge du ferroviaire doit mener une politique commerciale active afin de renforcer la fréquentation des trains dotés de wagons du 21e siècle, proposant des équipements confortables et attractifs (fauteuils, Wifi, restauration, services, etc.). Le développement de véhicules autonomes sur rail est également un objectif à court terme ; l’entretien et le contrôle des voies ferrées peuvent être en majeure partie automatisés. Pour conduire de tels projets, il faut une nouvelle politique et une autre conception des choses en prenant les choses par en haut.

communication du MIL du 9 mars 2018


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s