«Notre objectif assumé est de réduire l’immigration» qui «est devenue un problème extrêmement lourd dans notre pays avec un problème d’intégration, de montée du communautarisme que tout le monde constate, et qui est lié à une réalité toute simple : on accueille trop d’immigrés par rapport à la capacité d’intégration de notre pays.» Laurent Wauquiez – mercredi 18 avril 2018. 

Le projet de loi «asile et immigration» de Macron est essentiellement destiné à apporter des ajustements techniques aux dispositions actuelles (délai de rétention) concernant le droit d’asile des étrangers en situation irrégulière. Le gouvernement a déjà mis en œuvre à l’égard des «migrants» des procédures d’accueil et de prise en charge avec des logements, des repas, des soins médicaux, depuis plusieurs mois. En 2017, la France a délivré le chiffre record de 260.000 titres de séjours. Aucun renforcement significatif du nombre des procédures d’expulsions d’étrangers en situation irrégulière déboutés du droit d’asile n’a été organisé. Au rythme actuel, plus d’un million de migrants devraient être accueillis en France durant le quinquennat Macron. 

Sur ces questions, le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) identifie trois profils d’adversaires politiques qu’il convient de dénoncer et de combattre. 

D’une part, Macron et son gouvernement qui se positionnent sur une ligne passive d’amélioration de la gestion des étrangers arrivants illégalement en France. Leur «bienveillance» ressemble à de la complaisance habituelle à la gauche. 

D’autre part, la gauche de la gauche (LFI, PCF, Génération.s, NPA, EELV…) qui appelle à l’accueil, sans réserve, de tous les migrants, considérés comme un nouveau prolétariat, dans un raisonnement marxiste mis au gout du jour. Elle est accompagnée par les réseaux d’associations spécialisés dans l’accueil des migrants. Se mêlent à la manœuvre des associations confessionnelles camouflant avec peine leur prosélytisme. La liaison avec les passeurs (c’est-à-dire les organisations criminelles qui gagnent leur vie en faisant payer leur passage aux migrants) est implicite, et parfois explicite, avec certaines de ces associations ou milieux politiques. 

Enfin, on trouve dans la population des migrants, des réseaux liés à leur pays d’origine qui contribuent à contrôler des parties de territoires. On se dirige ainsi vers des «villages» afghans, érythréens ou albanais, dans les périphéries urbaines en France. 

Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) constate que le projet de loi ne débouchera pas sur des dispositions apportant des solutions concrètes aux problèmes migratoires en France. La loi actuelle n’est déjà pas appliquée (très peu d’expulsions des déboutés du droit d’asile). La nouvelle loi a un objet trop limité, des moyens insuffisants et la volonté politique nécessaire apparaît absente. 

Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) dénonce le projet gouvernemental de régularisation des sans-papiers, qui a été évoqué par un élu de la majorité. Le ministre de l’Intérieur a annoncé qu’il faudrait examiner le cas des «personnes qui se trouvent sans statut» après l’adoption du texte de loi. Il est probable que cette mesure constitue le cadeau de Macron à la gauche de la gauche, parallèlement à l’adoption de la loi «asile et immigration». Le nombre envisagé de régularisations reste encore confidentiel, mais il pourrait se situer dans une fourchette entre 40.000 et 400.000 personnes selon les conditions choisies ! 

Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) considère que, dans le contexte actuel, il convient de réduire très fortement l’immigration en France pour les années à venir. 

Le Mouvement Initiative et Liberté (MIL) approuve l’analyse et le projet proposé par Laurent Wauquiez et Les Républicains pour réduire l’immigration en appliquant des règles claires et transparentes. Il soutient le projet de référendum d’initiative populaire sur l’immigration. La question pourrait être : «Est-ce que vous souhaitez que la France se dote de lois permettant de réduire au minimum l’immigration ? OUI / NON».

communication du MIL, 23 avril 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s