Cher ami,

Au Conseil national des Républicains, samedi 30 juin à Menton, nous avons fait la preuve de l’unité et de la force de notre mouvement autour d’une ligne claire. Devant 700 conseillers nationaux et militants de notre mouvement, de nombreuses personnalités de notre famille politique ont démontré que nous étions d’accord sur l’essentiel.

Il y a un terrible paradoxe : jamais nous avons eu autant besoin d’Europe et jamais l’Europe n’a été autant incapable d’apporter des réponses efficaces.

Nous faisons face à deux impasses pour l’Europe. Les extrêmes proposent de sortir de l’Europe, d’abandonner l’euro, de choisir un piteux isolement de la France. Quant à lui, Emmanuel Macron propose toujours plus de construction administrative, toujours plus de normes et de taxes, toujours plus d’élargissements. Arrogant et isolé, il nie l’existence de la crise migratoire et veut répartir les migrants en Europe alors que la population africaine va doubler d’ici trente ans.

Laurent Wauquiez a avancé trois propositions fortes pour faire face à la priorité absolue de la crise migratoire :

  • « Les bateaux qui interceptent des migrants dans la Méditerranée doivent les reconduire systématiquement dans leur lieu de départ. »
  • « Les centres de réfugiés doivent être installés de l’autre côté de la Méditerranée. Ouvrir de nouveaux centres d’accueil en Europe serait une folie. »
  • « Il nous faut conditionner l’aide au développement à la coopération dans la lutte contre l’immigration illégale et au retour des sans-papiers dans leur pays d’origine. Comment accepter que la France accorde l’année dernière 350 millions d’euros d’aide au développement au Mali alors que le Mali n’accepte le retour que de 13 sans-papiers maliens ? »

Autour de Laurent Wauquiez, la nouvelle droite est unie sur l’Europe. Le Conseil national des Républicains a adopté à l’unanimité sept engagements qui fondent notre projet européen : le refus de la sortie de l’Union européenne et de l’euro, des frontières sûres face à l’immigration de masse, l’arrêt de tout élargissement de l’Union européenne ou de Schengen, la préférence communautaire pour nos entreprises et nos agriculteurs, le rejet de la concurrence déloyale et du détournement du travail détaché, moins de normes européennes et plus de projets (recherche contre les maladies dégénératives, équipement en 4G, grandes infrastructures), la défense des racines et de l’identité de notre civilisation commune.

Le président des Républicains a conclu son discours par un appel à la refondation de l’Europe sans laquelle elle serait condamnée à disparaître : « Mes amis, nous avons une mission. Cette mission, c’est de sortir l’Europe de l’impasse. Seule notre famille est capable d’avoir à la fois la lucidité sur les impasses de l’Europe d’aujourd’hui et la volonté de retrouver le souffle qui traverse l’histoire européenne. Cela peut être la vocation de la France ; ça sera le projet des Républicains. »

Nous avons besoin de vous pour porter cette voix forte pour une Europe qui protège nos frontières, nos entreprises et notre civilisation.

Très fidélement,

Les Républicains

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s