Catégorie : France

Pour la première fois dans l’histoire de notre Région, nous ne léguons pas des dettes supplémentaires à nos enfants

Chers Amis,
C’était l’un de nos engagements pendant la campagne pour les élections régionales de 2015 : lutter contre le gaspillage de l’argent public afin de relancer l’investissement et de ne pas augmenter les impôts.
Ces promesses ont été tenues : en trois ans, notre région a réalisé 685 millions d’euros d’économies cumulées qui seront réinvestis sur tous nos territoires afin de relancer les investissements dans les projets d’avenir (environnement, lycées, numérique, sécurité).
Dans son rapport publié cette semaine, la Cour des Comptes a donc attribué la première place à Auvergne-Rhône-Alpes en termes de baisse des dépenses de fonctionnement, de progression de son épargne nette et de hausse de ses investissements. Elle est en parallèle parmi les deux seules régions françaises à avoir réduit sa dette.
En 2016, c’est l’agence Standard & Poor’s qui a relevé notre note de AA- à AA. En 2017, c’est notre qualité de crédit intrinsèque qui a été réévaluée à aa+. Cette notation est confirmée en 2018.
Par ailleurs, conformément à nos engagements, nous n’avons pas augmenté d’un centime la fiscalité régionale. La Région a même été la seule à harmoniser à la baisse la taxe sur les cartes grises dès 2017. En 2019, nous avons réduit de 20% la part régionale de la TICPE (taxe sur le carburant) afin de pouvoir rendre 17 millions d’euros aux habitants d’Auvergne-Rhône-Alpes.
Au moment où l’Etat est incapable de gérer sa dette et sa dépense publique, nous allons adopter une règle d’or pour le pilotage du budget de la Région sur le reste du mandat: jamais d’augmentation des dépenses plus importantes que les recettes; et à chaque fois que l’on économisera deux euros, un euro sera rendu aux habitants de la Région, un euro sera fléché sur les investissements d’avenir.
Chers Amis, vous le voyez, nous tenons fortement et concrètement nos engagements pris envers nos concitoyens. Vous pouvez être assurés de ma détermination à poursuivre cette exemplarité budgétaire qui prouve qu’il n’y a pas de fatalité à la hausse des dépenses et des impôts.
Avec toute mon amitié,
Laurent WAUQUIEZ

Il y a un avenir pour une Droite qui porte des idées claires et des actes forts

Chers Amis,
Le président des Républicains Laurent WAUQUIEZ était ce dimanche l’invité du JT 20h d’Anne-Claire Coudray sur TF1 où il a annoncé qu’il se retirait de ses fonctions de président des Républicains :   » On a fait campagne ensemble mais je suis le président des Républicains. Les victoires sont collectives et les défaites sont solitaires. J’ai décidé de prendre du recul. Je me retire de mes fonctions de président des Républicains. Pendant une semaine, j’ai tout fait pour rassembler les bonnes volontés. Je ne veux pas être un obstacle. La droite doit se reconstruire. […] Ce soir, je pense aux bénévoles, aux militants, aux élus de terrain. Je continuerai à être à leurs côtés parce que je crois en eux et je crois en l’avenir de la droite. Je me suis construit par le terrain. Je vais retrouver mes racines et me consacrer à me battre pour les habitants qui m’ont fait confiance.« 
Nous vous invitons à retrouver l’intégralité de l’interview de Laurent Wauquiez en cliquant ici.
 
Merci de votre engagement à nos côtés.
A très bientôt,
L’équipe de la Droite Sociale

 » La bonne mesure sur l’impôt sur le revenu, c’est une baisse de 10% pour tout le monde

Chers Amis,
Dans un entretien accordé ce dimanche au journal Les Echos, le Président des Républicains Laurent Wauquiez demande à Emmanuel Macron ”d’avoir le courage de faire une réforme d’ensemble au lieu de bricoler à la marge » : “ Emmanuel Macron est en train de passer d’une politique pro-entreprises à une politique anti-entreprises. […] Les Français peuvent parfaitement comprendre la vérité: nous ne travaillons pas assez. Le vrai pacte productif serait de mettre sur la table la question du temps de travail avec une discussion sur l’équilibre entre compétitivité et augmentation des salaires […] et la bonne mesure sur l’impôt sur le revenu, c’est une baisse de 10 % pour tout le monde. […] »
Nous vous invitons à retrouver l’intégralité de cet entretien en cliquant ici :
A très bientôt,
L’équipe de la Droite Sociale

Notre-Dame de Paris est-elle bien une cathédrale ?

Que représente Notre-Dame de Paris aujourd’hui pour le peuple français ? Ce que nous sommes et notre identité profonde en ces temps de déconstruction et de mutation ? Notre arrière pensée ne veut-elle pas s’accrocher à quelques chimères et à ses créatures fantomatiques ? Mais Notre-Dame de Paris c’est tout d’abord Philippe Auguste et Saint Louis. C’est Henri IV et son mariage avec la reine Margot en 1572. Cest Louis XIV et son Te Deum offert aux parisiens à l’occasion de son mariage avec Marie-Thérèse d’Autriche. C’est Napoléon notre Empereur avec Joséphine, qui a retourné la révolution française qui s’enlisait pour réformer les structures profondes de l’Etat qui sont toujours en place aujourd’hui. Notre-Dame de Paris n’est-elle pas l’abbé Pierre qui a demandé à la France de se mobiliser pour les sans-abris? Notre Dame de Paris c’est aussi l’Egyptienne de Victor Hugo victime de la passion humaine et de la jalousie de la foule. N’oublions pas ce que nous sommes et ce que nous voulons être car cette cathédrale, à travers le temps, c’est nous. Si l’heure est de revendiquer #touchepasànotredame pour revendiquer les fondations profondes de notre civilisation, l’heure actuelle n’est-t-elle pas à #touchepasàmonpote ? N’oublions pas ce que nous sommes et ce qui fait notre identité , notre futur n’en dépend-t-il pas ? Car toi qui viens de nul part qui es tu ? quel est ton futur dans ce monde ? Mais qui est cette cathédrale pour interpeller le Président Trump et mettre Poutine à genoux sur le parvis devant son porche ? Est-ce une reconnaissance ou la volonté de perdurer quelque chose qui s’est égaré dans les méandres du temps ? De partout dans le monde, tous se revendiquent de cette cathédrale et tous veulent apporter soutien, sympathie et reconnaissance. Cette cathédrale n’appartient pas à un seul homme, ni à une organisation, ni à un groupe. Elle est notre histoire, elle est nos racines, elle est nos fondations. Elle est la France et l’humanité toute entière ( UNESCO ) . Aujourd’hui le monde regarde la France. Il regarde Paris et ses capacités à se relever. Notre société n’est-elle pas malade, ou le nouveau monde ne manque-t-il pas de spiritualité ? Alors Oui, nous sommes bien des chrétiens et des catholiques. Nous sommes fidèles à la bible et voulons continuer à répandre le message d’amour et d’espérance de Jésus-Christ, Fils de Dieu, né de la Vierge Marie, et rédempteur de l’humanité. Ne soyons pas si bête pour une fois.

Laurent Vincent

Je me battrai pour la baisse des impôts, la valorisation du travail et l’amélioration de la condition des retraités

Chers Amis,
Dans une interview accordée ce jeudi au journal le Figaro, le Président des Républicains Laurent Wauquiez énonce ses propositions dans le cadre du grand débat national : “ Je demande une baisse de 10 % de l’impôt sur le revenu pour toutes les classes moyennes, sans condition […]. Il faut revaloriser le travail car le travail en France ne paie plus. Je propose qu’en contrepartie du RSA on mette systématiquement des heures d’intérêt général et que nous mettions en place un système permettant de plafonner les prestations sociales pour qu’elles ne dépassent pas 75 % du smic. […] Enfin, il faut réindexer toutes les retraites au niveau de l’inflation et supprimer l’augmentation de la CSG pour tous les retraités […]. Comme François Hollande, Emmanuel Macron augmente les impôts et les charges sur les Français, faute de faire des économies sur la dépense publique. Ces propositions doivent être financées uniquement par un plan d’économies. […] « 
 
Nous vous invitons à retrouver l’intégralité de cette interview en cliquant ici:
Et pour revoir Laurent Wauquiez sur BFM TV ce jeudi matin c’est par là :
A très bientôt,
L’équipe de la Droite Sociale

Il est temps de faire montre de courage et de fermeté

Chers Amis,
A la veille d’un possible quatorzième samedi de violences dans notre pays, le président des Républicains Laurent Wauquiez, par voie de communiqué, exhorte Emmanuel Macron et le gouvernement à « faire montre de courage et de fermeté » et à « tout mettre en œuvre pour obtenir un retour au calme » :  » La France appréhende de vivre demain son quatorzième samedi de violences, de pillages, de dégradations et de vandalisme. Plus de trois mille Français ont été blessés dont plus d’un millier de gendarmes et policiers. […] Le gouvernement a la responsabilité de tout mettre en œuvre pour obtenir un retour au calme. Les Français sont en droit d’attendre du président de la République et de son gouvernement qu’ils assurent le maintien de la sécurité dans nos villes« .
Nous vous invitons à retrouver l’intégralité du communiqué de presse de Laurent Wauquiez en cliquant ici.
A bientôt,
L’équipe de la Droite Sociale

J’ai fais le choix du renouvellement et du rassemblement de la Droite

Chers Amis,
Dans une interview accordée au Figaro, le Président des Républicains, Laurent Wauquiez, évoque les raisons de son choix de proposer un trio composé de François-Xavier Bellamy, Agnès Evren et Arnaud Danjean pour défendre les idées et les valeurs de la Droite à l’occasion des prochaines élections européennes : “ François-Xavier Bellamy, c’est la droite des valeurs, loin de la politique du buzz et de l’ultracommunication. […] Agnès Evren est une élue qui représente la droite urbaine. […] Arnaud Danjean, qui est député européen, est un expert reconnu de la lutte contre le terrorisme. […] Par ce trio, symbole du renouvellement, j’ai voulu envoyer un message très fort de rassemblement de toute la droite et de ses sensibilités autour d’une conviction: les Républicains veulent sauver l’Europe, et, pour la sauver, il faut la changer. […]”
Nous vous invitons à retrouver l’intégralité de cette interview en cliquant ici:
A bientôt,
L’équipe de la Droite Sociale