Mobilisation générale

les Républicains

 

Chers Amis,

Invité de RMC et BFMTV, François Baroin, notre chef de file pour les législatives, a appelé ce matin à « un sursaut dans notre électorat« , « une prise de conscience de la nécessité d’avoir des représentants qui ne seront pas dans une opposition systématique, mais qui seront naturellement dans l’opposition à toute une série de mesures que nous contestons ».

« On offre une résistance intéressante autour de 22% (au premier tour). Le Front national, les autres partis se sont effondrés ».

Emmanuel Macron « concentre tous les pouvoirs, pas grand chose ne va exister autour ».

« Nous ne voulons pas d’augmentation d’impôt, nous ne voulons pas du choc de la CSG sur les retraités, les fonctionnaires, les professions libérales, les agriculteurs, les indépendants, les épargnants. Ça va être un choc énorme. Personne ne veut l’entendre. Mais vous verrez (…) quand il y aura un collectif budgétaire, on commencera à en discuter ».

« J’ajoute que la Cour des comptes va donner à la fin du mois son rapport au Premier ministre.Il y a des bombes à retardement dans le budget, nous le savons. La loi de finances était insincère. Il manque 4 milliards. Est-ce que le gouvernement s’engage avant le second tour à ne pas augmenter les taxes et les impôts ? Est-ce qu’il peut le dire avant dimanche ? Ça aussi, c’est de la clarté et de la sincérité ».

 

VOIR L’INTERVIEW

PARTAGER SUR FACEBOOK

PARTAGER SUR TWITTER

 

Pour rappel, vous pouvez voir et partager notre clip officiel pour les législatives en cliquant ici.

Amitiés,

les Républicains

 

 

 

 

 

En application des articles 38 et suivants de la loi du 6 janvier 1978, vous bénéficiez des droits d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition aux informations vous concernant. Vous pouvez exercer ces droits en nous écrivant à l’adresse : les Républicains – Relations extérieures – 238 rue de Vaugirard – 75015 PARIS. Si vous ne souhaitez plus recevoir de courriels de la part des Républicains, vous pouvez vous désinscrire en cliquant ici

Le résultat du 1er tour de l’élection législative du 11 juin 2017

Chères amies, chers amis

#MajoritépourlaFrance, LR + UDI réunis dans une même famille est bien présente pour apporter à chaque homme et à chaque femme des raisons d’espérer.

Car c’est bien 30 milliards d’euros d’impôts en plus sous Hollande et 20 milliards d’euros de CSG supplémentaires par Macron qu’il faudra payer, sur les fonctionnaires, les retraités, et les indépendants ( les artisans… ) sans aucune garantie pour le redressement national et notre avenir et celui de nos enfants. Nous serons tous touchés pour financer la politique du Président.

Je refuse de baisser les bras, je refuse cette injustice.

C’est pourquoi rien est joué. A tous ceux qui n’ont pas voté au 1er tour, votez, n’ayez pas peur.

Il faut rester mobilisés pour avoir une majorité à l’Assemblée Nationale car le 18 juin 2017 sera le 4ème et dernier tour pour changer ce qui ne va pas.

 » L’expérience et l’histoire nous enseignent que les peuples n’ont jamais rien appris de l’histoire.  » Hegel

LV, élection législatives du 11 juin 2017.

Dimanche, donner une Majorité pour la France !

 
Chères amies, chers amis,

Dimanche, vous allez voter pour élire votre député. Ce vote revêt une importance cruciale car c’est votre député qui vous représentera au Parlement, fera la loi et contrôlera l’action du gouvernement.

Dimanche, je vous engage de toutes mes forces à faire le choix des candidats d’union de la droite et du centre, les candidats de la Majorité pour la France.

Ces candidats incarnent avec talent le renouvellement dont personne n’a le monopole ni le privilège. Ils sont 60% à se présenter pour la première fois à une élection nationale.

Ils sont de droite et du centre et ils en sont fiers.

Ils défendent nos valeurs de liberté, d’autorité, de laïcité et de mérite.

Ils sont respectueux des institutions et prêts à travailler pour la réussite de notre pays. Ils ont la conviction que le projet de l’union des Républicains et de l’UDI est le mieux à même de répondre aux défis auxquels la France doit faire face, après le quinquennat catastrophique sur bien des points de François Hollande.

Ils défendront le pouvoir d’achat des Français en baissant de 10% l’impôt sur le revenu pour tous les ménages et en rétablissant la défiscalisation des heures supplémentaires. Ils s’opposeront fermement à la hausse de la CSG de 20 milliards d’euros voulue par En Marche. Ils relanceront la politique familiale, profondément mise à mal par la politique de François Hollande. Ils définiront une loi d’orientation sur la sécurité intérieure et la justice. Ils demanderont une renégociation de Schengen pour protéger nos frontières. Ils lutteront contre l’abandon des territoires ruraux.

Nos candidats sont à vos côtés pour vous défendre. Ils portent une volonté d’engagement total au service de notre pays. Ils sont le reflet de la France, une France fière de ses racines et de son histoire, une France confiante en elle-même, une France qui préfèrera toujours la clarté à l’ambiguïté.

Le 11 juin, votez pour les candidats d’union de la droite et du centre, donnez une Majorité pour la France.


Bernard Accoyer
,
Secrétaire général des Républicains

Pourquoi il faut voter LR + UDI #MajoritépourlaFrance les 11 et 18 juin 2017, pour avoir un contrat avec la jeunesse

Celui qui vient après nous ne doit pas être mis sur le bas côté ou laissé pour compte car il a toute sa place et son importance dans notre société.

Loin de l’assistanat traditionnel qui ne mène à rien, LR + UDI #MajoritépourlaFrance est la seule formation politique à s’en soucier efficacement pour proposer des outils et tout un panel de mesures à mettre en place.

Car chaque jeune a son projet, l’éducation, l’orientation professionnelle, l’apprentissage, les formations, l’insertion professionnelle sont devenus des vecteurs importants d’intégration et d’autonomie.

Tout d’abord, nous devons défendre les savoirs fondamentaux car aucun élève ne doit entrer au collège avec un handicap de départ sur la lecture, l’écriture, les mathématiques et sans connaître l’histoire de France.

Pour cela, l’école doit rester un lieu de l’apprentissage, de l’émancipation, de la valorisation du mérite et de la formation professionnelle. Soutenir pour être meilleur doit devenir une priorité.

Ensuite, il faut faciliter la mobilité grâce à un contrat état/région pour aider à avoir le permis de conduire ainsi que la location avantageuse du 1er véhicule pour ceux qui recherchent un emploi.

Il faut tout faire pour faciliter l’accès au 1er logement grâce à un mécanisme de caution avec une garantie publique efficace.

Enfin, LR + UDI #MajoritépourlaFrance s’engagent à exonérer les charges sociales pour l’embauche d’un jeune en alternance.

Ce contrat là nous le devons à nos enfants et à la jeunesse de la France, je vote # MajoritépourlaFrance.

LV. 02/06/2017, législatives des 11 et 18 juin 2017

Pourquoi il faut voter LR + UDI #MajoritépourlaFrance aux législatives des 11 et 18 juin 2017 pour avoir un nouveau code du travail

Au fil du temps et des législatures successives, les règles du travail en France se sont progressivement complexifiées pour former un codex dépassant aujourd’hui les 3600 pages que seul un spécialiste se voit capable d’interpréter.

Ce codex est devenu un frein au recrutement donc à l’emploi.

Complètement indigeste par sa complexité, il doit être simplifié pour libérer le travail. L’idée est qu’il doit garantir les Droits des salariés tout en protégeant d’avantage.

LR + UDI #MajoritépourlaFrance, proposent de réformer ce qui ne va pas.

Le code du travail français doit être allégé à 300 pages et le reste doit être laissé à la discussion dans les entreprises.

Cela suppose la mise en place du référendum car l’entreprise est un lieu social qui doit moderniser le dialogue.

La loi sur les 35 heures doit être revue. On doit laisser libre la durée du temps de travail dans chaque entreprise ou chaque branche pour les plus petites car c’est à elles de choisir. Chaque heure supplémentaire devant être rémunérée.

Ensuite il faut abroger le compte pénibilité qui est injuste et le remplacer par une politique de prévention plus ambitieuse avec une meilleure prise en compte de la situation réelle des salariés.

Il faut mettre en place le plafonnement des indemnités prud’homales et clarifier les modalités de rupture du CDI entre employeur et employé.

Simplifier le travail et mettre de la souplesse c’est créer de l’emploi. C’est pourquoi il ne faut pas avoir peur de réformer dans ce sens.

Pour la France, je souhaite un nouveau code du travail, je vote #MajoritépourlaFrance !

LV. 01/06/2017. Législatives des 11 et 18 juin 2017

Renaud Muselier dans la Var avec Marc Giraud et Françoise Dumont

Renaud Muselier dans le Var avec Marc Giraud et Françoise Dumont

 

Le Président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur rend visite, ce mercredi, à Marc Giraud, Président du département du Var. A Toulon, ils s’entretiendront pour fixer, ensemble, les projets à venir pour faire en sorte que le Var soit aussi au centre de la nouvelle politique régionale. « Je serai un Président de proximité et souhaite collaborer avec tous les élus et acteurs de la Provence, du Var et de la Côte d’Azur. Je n’oublierai personne », a rappelé Renaud Muselier.Au cours d’une conférence de presse qui sera donnée en présence de Marc Giraud, le Président annoncera la création d’une « cité mixte » comprenant un nouveau lycée général et un nouveau collège dans le Centre Var.

Renaud Muselier lancera ensuite le Comité régional des risques à la Londe-les-Maures  après une visite de la caserne de pompiers : « De par la diversité de son territoire, Provence-Alpes-Côte d’Azur est la région française la plus exposée aux risques naturels : incendie, avalanche, inondation, séisme. 95% de nos communes sont concernées, c’est pourquoi il faut prévenir la survenance de ces catastrophes si nous voulons que la diversité de notre région reste une force. »

Enfin, Renaud Muselier ira apporter son soutien à la candidate locale aux élections législatives, Françoise Dumont, qui organise, en fin de journée, une réunion publique à Gonfaron. « Je collabore avec Françoise Dumont depuis 18 mois et elle a prouvé au travers de différentes actions à la tête de Var Tourisme ses compétences et ses qualités précieuses au service des Varois. C’est elle qui est la mieux placée pour représenter les intérêts des habitants du Var à l’Assemblée nationale. »

Maintenant ça suffit. Nous devons tout faire pour baisser les impôts

Cher LAURENT,

Alors que le débat se focalise sur l’accessoire et la forme, que la confrontation des idées et des projets est une fois de plus largement occultée, un nouveau  matraquage fiscal se prépare.

  • Hausse de la CSG pour tous les Français, soit 300 € par an pour une pension de retraite ou un revenu mensuel de
    1 500 €.
  • Augmentation de la taxe foncière, en compensation de la suppression de la taxe d’habitation promise pour 2020 (!) et dont d’ailleurs un Français sur deux est aujourd’hui déjà exonéré.
  • Concentration de l’ISF sur l’immobilier, lourde charge contre ceux qui ont fait du rêve de leur vie d’être propriétaire, d’avoir un bien à transmettre à leurs enfants.
Voilà ce que souhaite le Président élu ; voilà ce que prévoit de mettre en œuvre son gouvernement et les candidats aux législatives qui le soutiennent.

Après les 50 milliards d’euros d’impôts supplémentaires subis depuis 2012, nous disons STOP et prenons l’engagement de baisser les impôts des Français grâce à des réductions durables de la dépense publique.

Cher LAURENT, ne nous y trompons pas. Les Français n’ont pas voté pour un homme ou pour un projet. Ils n’ont pas eu le choix.

Rien n’est écrit et c’est maintenant qu’il faut peser pour que vivent nos idées et nos convictions.

Nos candidats ont besoin de vous pour CONVAINCRE et GAGNER le 18 juin prochain.

Je sais pouvoir compter sur vous et vous en remercie.

Bernard Accoyer
Secrétaire général